Éthiopie : Meilleure destination touristique au monde !

Éthiopie : Meilleure destination touristique au monde !
 

Comme chaque années depuis 2006, le Conseil européen du tourisme et du commerce (CETT) a élu la meilleure destination touristique au monde et l’heureux gagnant n’est autre que l’Éthiopie ! En effet, cette distinction a été remise au deuxième pays le plus peuplé en Afrique pour la richesse de son héritage historique et culturel.

Une destination culturelle parfaite

Selon le communiqué du CETT, l’Éthiopie a été choisie pour « l’excellente conservation de l’état de ses monuments », situés dans la Basse vallée de l’Alouache – où les restes fossiles de Lucy ont été découverts -, ou encore dans les ruines de la ville d’Axoum, qui représente le cœur de l’Éthiopie antique. La ville de Harar Jugol, pour sa part, a aussi contribué à la « victoire » de l’Éthiopie, notamment grâce à ses 82 mosquées, ses 11 églises médiévales en pierre datant du 13ème siècle, et ses 102 sanctuaires.

éthiopie2

Un rapport du même conseil a désigné ce pays comme étant une destination culturelle « parfaite » tout en saluant les efforts fournis pour la protection des sites historiques, culturels et religieux, comme celui de Lalibela, qui « devrait être présenté au monde comme le centre de la foi et des croyances religieuses, au même titre que Jérusalem », selon les termes du même rapport.

Un facteur économique considérable

Sur un autre registre, il est à souligner que le tourisme est l’un des facteurs principaux de la croissance économique du pays, et ce aux côtés de l’agriculture et de l’industrie. Durant les dix dernières années, l’Éthiopie a enregistré un taux de croissance de 10,8% en moyenne soit deux fois plus que la moyenne de la région qui n’est que de l’ordre de 5,3%. Pour l’année 2015/2016, la Banque mondiale évalue notamment la croissance du pays à 10,5% !

Critères

Pour revenir à la distinction du CETT, celle-ci est remise suite à l’évaluation de plusieurs critères dont notamment la promotion du tourisme durable, la sécurité des touristes, la qualité des infrastructures, l’accès aux sites historiques et les efforts déployés pour assurer leur conservation. L’année dernière, c’est le Zimbabwe qui l’avait remporté !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *